Warning: Parameter 2 to wp_hide_post_Public::query_posts_join() expected to be a reference, value given in /home/digihatc/public_html/lesbobos.co/wp-includes/class-wp-hook.php on line 286
21 répliques cultes des films de Tarantino - LesBobos & Co.

21 répliques cultes des films de Tarantino


Warning: Parameter 2 to wp_hide_post_Public::query_posts_join() expected to be a reference, value given in /home/digihatc/public_html/lesbobos.co/wp-includes/class-wp-hook.php on line 286

Voici 21 répliques impossibles à oublier des films de Quentin Tarantino :

 

1.(Vincent Vega) – Et devine comment ils appellent… tient… un «quart de livre au fromage », à Paris ?
(Jules Winnfield) – Ben ils ne disent pas « quart de livre au fromage » ?
– Mon cul ça a pas de sens « quart de livre »” avec leur système métrique.
– Alors quoi ?
– Ils disent : « Royal fromage ».
– Ah oui, « Royal fromage ». Et un Big Mac ?
– Un Big Mac c’est un Big Mac, mais ils disent « Le Big-Mac ».
– « Le Big-Mac ». Ha ha ha ha. Et comment ils disent le Whopper ?
– J’en sais rien je suis allé dans aucun Burger King.
Pulp Fiction

2. Si Butch se réfugie en Indochine, je veux un gonze dans chaque bol de riz prêt à lui plomber les molaires.
Marcellus Wallace – Pulp Fiction

3. (Fabienne) – Cette moto à qui elle est ?
(Butch) – C’est un chopper ma puce.
– Ce chopper à qui il est ?
– A Zed.
– Qui c’est Zed.
– C’était un pauvre type, il est enfer à l’heure qu’il est.
Pulp Fiction

4. (Jules Winnfield) – Ringo, t’ouvres ton sac en plastique, trouves-y mon portefeuille.
(Pumpkin) – C’est lequel ?
– Celui où y a écrit « Bad Motherfucker ».
Pulp Fiction

5. (Butch) – Et maintenant ?
(Marcellus Wallace) – Maintenant quoi ? J’en vais te le dire moi quoi. J’appelle deux experts complètements défoncés au crack qui vont travailler nos deux copains. Avec une paire de pinces, un chalumeau et un fer à souder. Est-ce que tu m’as entendu espèce de porc ? Je suis très loin d’en avoir fini avec toi, je vais te la jouer à la flamme bien moyenâgeuse.
– J’voulais dire maintenant entre toi et moi.
Pulp Fiction

6. Le soir du combat, tu sentiras comme une piqûre d’insecte. C’est l’amour-propre qui te turlupinera. L’amour-propre tu l’emmerdes ! L’amour-propre fait mal, il ne sert jamais à rien.
Marcellus Wallace – Pulp Fiction

7. (Stephen) – J’ai compté 6 balles négro.
(Django) – J’ai compté deux flingues négro.
Django – Django Unchained

8. Au prochain regard de travers je te donne une bonne raison de ne pas m’aimer.
Django – Django Unchained

9. J’aime ta façon de crever mon gars.
Django – Django Unchained

10. (King Schultz) – Affirmatif ?
(Django) – J’en sais rien.
– Tu ignores si tu es affirmatif ?
– Je ne connais pas ce mot.
– Ça veut dire que tu es sûr.
– Oui.
– Oui, quoi ?
– Je suis sûr que c’est Ellis Brittle… Affirmatif qu’il est mort.
Django Unchained

11. On voulait vous dire qu’on est tous très fan de votre boulot, comme liquidateur de nazis. J’trouve que vous avez un sacré talent. Et je me flatte d’avoir beaucoup de flair pour ce genre de talent. Mais vous pratiquez l’élimination des nazis en amateur, alors on vient voir si vous voulez passer pro.
Aldo Raine – Inglorious Basterds

12. « Tu veux que je te dise Utivich ? Celui-là, il se pourrait bien que ce soit mon chef d’œuvre. »
Aldo Raine – Inglorious Basterds

13. Un mec qui devait lui en vouloir a abattu Beaumont d’une balle dans le citron. Oooh non, c’est chié ça, putain t’as vu ça rime : a abattu Beaumont, d’une balle dans le citron.
Ordell Robbie – Jackie Brown

14. (Mark Dargus) – Vous m’avez demandé la permission de fumer dans mon bureau ?
(Jackie Brown) – Puis-je fumer ?
– Non, tu puis-je pas !
Jackie Brown

15. Je m’appelle Buck… Ça rime avec fuck !
Buck – Kill Bill Vol.1

16. (La Mariée) – Alors donnez m’en un.
(Hattori Hanzo) – Ils ne sont pas à vendre.
-Je n’ai pas dit vendez-moi, j’ai dit donnez-moi.
Kill Bill Vol.1

17. La quantité de venin que ce reptile peut inoculer par une seule morsure peut être gargantuesque. J’ai toujours adoré ce mot « gargantuesque », j’ai trop peu l’occasion de m’en servir dans la conversation.
Elle – Kill Bill Vol.2

18. Écoute, je vais jouer franc avec toi. Si tu veux la vérité, je m’en cogne de ce que tu sais ou non mais je vais te torturer rien qu’un peu… pour la rigolade, pas pour te faire parler. C’est marrant, je trouve, de faire danser un flic. Fais pas de numéro, je les connais tous par cœur. A ta place, moi je prierais pour que ça finisse vite. Mais ça, faut pas y compter.
Mr. Blonde – Reservoir Dogs

19. (Mr. Pink) – Et toi, t’as tué du monde ?
(Mr. White) – Juste des flics.
– Pas des vraies personnes.
– Juste des flics.
Reservoir Dogs

20. Cette chanson, Like a Virgin, tu veux que je te dise de quoi ça parle ? Ça parle d’une fille qui est mordue pour un mec qui a une super queue. Cette chanson, c’est une métaphore sur les grosses queues.
Mr. Brown – Reservoir Dogs

21. Putain, ouvres les yeux on se croirait au Viêtnam tellement y flotte !
Butterfly – Boulevard de la mort

 

Quelle est votre réplique préférée ?


Commentaires

Simon Bourgogne

Bobo Co-fondateur - Editeur de la section Technologie et Gadgets.

Né à Montréal, Québec, Canada au milieu des années 70. Simon est un Geek Épicurien écolo. Habitant le plateau Mont-Royal et voyageant chaque mois à San Francisco pour découvrir les tendances technos du jour. Il est aussi un artiste, sculpteur, peintre et professeur de yoga. Il adore les technologies vertes et la cuisine du Tibet. Sa boisson préférée est California Milk Punch qui par coïncidence a été inventée a San Francisco

entetelogo     Les Bobos&Co est le site de divertissement quotidien qu’il vous faut ! Urbain, insolite, drôle, Les Bobos&Co vous agaceront par leur ton, leur arrogance, leur désinvolture et vous informeront également de façon décalés mais pas trop !